Qustodio : Que vaut ce logiciel de contrôle parental ?

Qustodio est souvent recommandé comme l’un des meilleurs logiciels de contrôle parental. Ce type de logiciel est différent d’un logiciel espion qui est souvent plus abouti.

Le logiciel de contrôle parental vous permet d’être un chaperon numérique pour vos enfants sans empiéter forcément sur sa vie privée et surveiller le moindre de ses messages. C’est un bon compromis et cela permet de réduire les nombreuses menaces qui peuvent lui tomber dessus quand il vogue sur les mers inconnues d’internet.

Les enfants sont la principale cible des menaces

Quand on parle de protection des enfants sur internet, on pense à des menaces classiques. On peut citer le harcèlement sexuel, les prédateurs en tout genre, les arnaques, etc. Ainsi, le cyberharcèlement a pris des proportions énormes ces dernières années. L’école classique avec une frontière précise entre l’environnement scolaire et la sphère privée. Qui n’a pas été chahuté dans une cour d’école qui est souvent le théâtre de groupes en tout genre. Le groupe des premiers de la classe, des blagueurs, des cancres, etc.

Mais avec internet, l’environnement scolaire se démultiplie à l’extrême. On est à l’école en permanence et le cyberharcèlement s’étend de manière démesurée via des applications comme Whatsapp et Snapchat. De plus, les autres menaces ne sont pas anodines. On parle de la publicité qui cible constamment les enfants, les escroqueries sur les jeux d’argent.

Il y a toujours un compromis à faire. Soit, vous enfermez votre enfant, sans internet et même électricité, soit, vous prenez un logiciel comme Qustodio pour surveiller ce qu’il fait et intervenir si c’est nécessaire.

Présentation de Qustodio

Une première différence marquante de Qustodio comparé à des logiciels est sa compatibilité avec les plateformes. Ainsi, il est disponible sur Windows, Mac, iOS et Android. Les autres logiciels espions se contentent d’Android et d’iOS. Si vous achetez son propre ordinateur à vos enfants, alors Qustodio vous permettra de le configurer dans les moindres détails pour qu’ils ne franchissent pas les limites.

Une autre chose qu’on a appréciée est la simplicité de l’interface. Il n’y a pas mille réglages à droite et à gauche. Dès les premiers pas, le logiciel va aller à l’essentiel, mais on peut aller dans une configuration plus poussée par la suite.

Enfin, quand vous avez installé le logiciel de contrôle parental, les parents peuvent avoir un tableau de bord sur le site ou leur propre application. Ainsi, plus besoin d’aller constamment sur le site pour avoir un résumé de la surveillance. Les applications pour les parents sont également disponibles pour la majorité des plateformes.

Les caractéristiques de Qustodio

Qustodio est un pur logiciel de contrôle parental. Ainsi, il est moins performant si vous voulez pirater Whatsapp ou surveiller Instagram. En revanche, il est excellent sur la surveillance sur le web. Et cela commence par les filtres du web.

Bloquer et autoriser des sites web

Le contrôle parental numérique intervient à plusieurs niveaux. Vous avez le mail, le SMS, les applications de messagerie. Mais on recommande de commencer par les filtres web qui vous permettent ou non d’autoriser l’accès à des sites web précis ou des catégories de sites.

Une fois que Qustodio est installé sur l’appareil de l’enfant, vous pouvez bloquer certaines catégories comme les sites de jeux d’argent, pour adulte, la drogue, le tabac, etc. Le logiciel peut aussi détecter des sites qui contiennent des injures, par exemple, 4chan ou d’autres sites similaires.

C’est déjà un premier blocage en amont. Mais les sites problématiques ne le sont pas uniquement pour les enfants. De plus en plus d’adultes préfèrent éviter ces sites. Ces derniers ont donc trouvé des parades pour ne pas faire blacklister par les moteurs de recherche. Ils vont utiliser des noms de domaine alléchants ou inoffensifs.

Et là, vous pourrez créer des filtres précis avec l’URL du site web. Et pour renforcer la sécurité, vous pouvez aussi bloquer les sites que Qustodio va considérer comme étant « inconnus ».

Dans cette partie, n’oubliez pas d’activer le Safe Research qui permet de bloquer les images, les vidéos et les phrases compromettantes. Le logiciel n’est pas manichéen et il vous donne l’option de bloquer, d’autoriser, d’ignorer ou d’alerter. Par exemple, si vous savez que votre enfant est devenu un accroc d’un certain jeu. Vous pouvez être seulement alerté quand il accède à son site officiel.

Gérer le temps d’utilisation de l’appareil

Le second volet de Qustodio est la gestion du temps d’utilisation de l’appareil. C’est aussi très important de nos jours. On estime que dans les pays développés, un enfant passe minimum 7 heures par jour sur son quotidien et c’est vraiment considérable. Cela peut perturber son parcours scolaire et tomber dans des spirales de harcèlements infinis. Le logiciel vous permet de spécifier des horaires pour chaque jour de la semaine.

Le niveau de contrôle est de bloquer l’appareil, bloquer la navigation ou vous alerter. Ainsi, si vous pensez que votre enfant passe trop de temps à surfer sur le web, vous pouvez bloquer la navigation pendant un certain temps. Ou si vous pensez qu’il utilise trop Facebook, alors vous pouvez définir une alerte pour parler avec lui si c’est nécessaire. Le blocage de l’appareil est la sanction ultime, car l’appareil sera inutilisable pendant toute la période.

Enfin, on a aussi la tendance de la navigation web que nous avons appréciée. Au bout d’un certain temps, le logiciel pourra catégoriser le temps d’utilisateur pour chaque catégorie du web. Par exemple, vous saurez que l’enfant passe 50 % sur les moteurs de recherche, 15 % sur Facebook et 10 % sur Amazon. Cela permet de savoir, en un coup d’oeil, ce qui l’intéresse. Et c’est aussi des signaux d’alarme. S’il est victime de harcèlement, il aura tendance à éviter ses sites favoris ou qu’il recherchera des sujets bien précis.

Gérer les applications sur l’appareil de l’enfant

Les filtres web et le temps d’utilisation sont les principales forces de Qustodio, mais il a aussi ses faiblesses. Et on le voit tout de suite avec la gestion par application. L’Apple Store est plutôt propre, mais le Play Store est une véritable jungle. Et vu la facilité d’installer une application mobile, les enfants ont tendance à télécharger tout et n’importe quoi. Et dire que ces applications sont le summum de la surveillance publicitaire est un euphémisme. De ce fait, il faut pouvoir contrôler les applications au niveau individuel.

Qustodio vous permet d’appliquer un temps d’utilisation pour chaque application, mais le blocage de certaines est impossible comme dans le cas de Whatsapp. Une autre limite qu’on regrette est des contrôles dans l’application. Par exemple, on aurait aimé que si l’enfant télécharge une application, il ne puisse pas faire des achats intégrés. Ces derniers sont une véritable plaie et elles peuvent littéralement vider votre carte de crédit, surtout avec les jeux mobiles.

La surveillance des réseaux sociaux sur Qustodio

Qustodio vous permet de surveiller l’activité de votre enfant sur Facebook, Youtube ainsi que sur les SMS et les appels.

Sur Facebook

Vous pourrez voir les publications de l’enfant ainsi que les images qu’il poste. Il est également possible de voir qui commente sur ses photos. C’est un excellent moyen de détecter des prédateurs, car ils sont à l’affut des photos, publiées par les enfants.

Toutefois, le logiciel ne vous permettra pas de lire ses messages privés ou voir la liste de ses amis. Certains trouveront que c’est dommage. On pourra comprendre que les messages privés sont du domaine confidentiel de l’enfant, mais la liste des amis est aussi un bon indicateur pour voir s’il se lie avec des personnes en dehors de ses cercles habituels.

Une chose importante est que pour Facebook vous donne l’accès, l’application doit autoriser l’accès à un plugin. Ce plugin nécessite l’accès une seule fois et ensuite, il marchera constamment sans aucune notification. Si vous installez l’application de Qustodio en mode invisible sur l’appareil de l’enfant, vous pourrez autoriser ce plugin pendant la configuration pour que l’enfant ne se rende compte de rien.

Sur Youtube

Sur Youtube, vous pourrez voir les recherches faites par l’enfant ainsi que les vidéos qu’il regarde. Vous pouvez limiter le visionnage des vidéos ou configurer une durée d’utilisation globale de l’application Youtube. C’est un petit bémol, car on aurait aimé que Qustodio redirige principalement vers Youtube Kids. De cette manière, il pourra voir uniquement les vidéos, faites pour les enfants.

Le SMS et la surveillance des appels

Qustodio propose une solution complète pour surveiller les SMS et les appels. Notons que c’est valable uniquement pour Android, car sur iOS, Apple est très pointilleux dans ce domaine. Vous pourrez surveiller les SMS et qui appelle vos enfants. Il est aussi possible de bloquer les appels entrants et sortants. Et enfin, on peut ajouter des exceptions de numéros. Si vous voulez être le seul qui puisse appeler l’enfant, alors cela peut se faire dans les réglages de l’appel.

La localisation géographique

Qui dit contrôle parlent, dit également localisation géographique. Les enfants ont tendance à partir dans tous les sens. Et cela devient un vrai problème pour les adolescents.

Qustodio intègre la localisation géographique, mais elle est limitée. On peut savoir la position de l’enfant à n’importe quel moment, mais il n’y a pas de Geofencing. Ce dernier vous permet de créer des zones délimitées. De cette manière, si l’enfant franchit la « frontière », alors vous êtes alerté.

Par exemple, s’il dit qu’il doit partir réviser à la bibliothèque après l’école et que vous voyez, par le Geofencing, qu’il a passé tout l’après-midi à jouer à Fortnite avec ses amis, disons que vous aurez ce sourire machiavélique de le voir pris en flagrant délit.

La bonne idée du localisateur familial

Une extension de la localisation géographique est le localisateur familial. Il vous permet simplement d’ajouter chacun de vos enfants à votre tableau de bord pour voir où se trouve votre tribu en permanence. Pas besoin de surveiller chaque enfant individuel. C’est vraiment une très bonne idée, surtout quand on a des enfants avec des âges très différents, car leurs emplois du temps seront très variables.

Combien coute Qustodio ?

Avec autant de fonctionnalités, Qustodio n’est pas gratuit. Ou, il propose une offre gratuite, mais qui est tellement limitée qu’elle est inutilisable. Privilégiez les offres payantes. Elles se distinguent par le nombre d’appareils que vous pouvez surveiller en même. L’offre Small coute 54,95 dollars par an pour 5 appareils. L’offre Medium coute 96,95 dollars et elle couvre 10 appareils. Et si vous avez une grande famille, alors l’offre Large, coutant 137,95 dollars, vous conviendra parfaitement.

Des offres pour les écoles et les entreprises

Même si Qustodio a commencé comme un logiciel de contrôle parental, il s’est adapté pour les écoles et les entreprises. Les options sont similaires, avec quelques petites différences. Ainsi, Qustodio pour école intègre un contrôle de matériel pour déterminer ce que les élèves peuvent installer ou non sur leurs machines. Les prix sont différents et ils se basent sur le nombre d’appareils. Ainsi, on commence à 9,95 dollars pour 10 appareils et on peut aller jusqu’à 100 appareils pour 169,95 dollars par mois.

Les mêmes prix sont valables pour les entreprises. Dans ces dernières, le logiciel va surtout agir sur la sécurité et la gestion du temps de vos employés pour qu’ils ne passent pas la matinée sur Facebook au lieu de terminer le dernier rapport comptable.

En conclusion

Notre mot de la fin est que Qustodio est un logiciel de contrôle parental très complet et mitonné aux petits oignons. Il ne va pas aussi loin qu’un logiciel espion qui peut tout surveiller, mais il offre un bon contrôle sur la vie numérique de ses enfants. Le filtrage du web et le temps d’utilisation sont très aboutis. On regrette, cependant, une meilleure gestion par application et l’absence du Geofencing dans la localisation géographique. Enfin, on est séduit par les offres proposées que ce soit pour la famille, l’école ou l’entreprise. Et les prix sont largement plus abordables que des logiciels espions.

Sorry, comments are closed for this post.

Voici le meilleur Logiciel Espion de l'année 2018

Surveillez toutes les applications mobiles et PC avec l´abonnement premium de MSPY

Share This