Comment pirater un compte Whatsapp ?

On peut dire que Whatsapp a pris tout le monde par surprise. Le rachat de Whatsapp par Facebook en 2014 pour 16 milliards de dollars a créé une véritable tempête. Certains ont dit que Facebook avait perdu la tête, car à cette époque, l’application était inconnue du grand public. D’autres ont dit que Facebook devait voir quelque chose. Et effectivement, l’entreprise a compris que la messagerie était immensément populaire au Moyen-Orient et en Afrique.

Tout le monde est sur Whatsapp

Whatsapp compte aujourd’hui la bagatelle de 1 milliard d’utilisateurs. Et elle commence à se populariser en Occident. Plusieurs raisons expliquent son succès. La simplicité d’utilisateur qui permet à n’importe qui de l’utiliser, même s’il n’a jamais utilisé internet. L’application marchera dans toutes les connexions. Même si vous êtes dans un lieu paumé avec du 2G, cela marchera. Et enfin, la sécurité des communications, car elle utilise le chiffrement bout à bout. Même si venant de Facebook, on peut toujours craindre une crotte de nez qu’elle peut lire les messages.

Aujourd’hui, des politiciens utilisent Whatsapp, la majorité des transferts au foot se font via Whatsapp. Sans oublier les lanceurs d’alerte et la communication des dissidents. Whatsapp n’est pas uniquement pour les jeunes, car elle est devenue un phénomène de société. Et elle ne peut que grandir avec l’arrivée des publicités, des modes de paiement et de l’interaction comme les services bancaires.

Pourquoi pirater Whatsapp ?

La question est plutôt qu’on a toutes les raisons de pirater Whatsapp. C’est toujours aussi populaire chez les jeunes et le cyberharcèlement n’est pas une plaisanterie. Des centaines de jeunes sont harcelés dans leur milieu scolaire via WhatsApp. Car ce n’est pas juste une messagerie. On peut faire des appels audio et vidéos ce qui augmente la portée de nuisance de l’application. Pour l’utilisateur lambda, c’est très pratique, car fini les appels internationaux coutant la peau des fesses.

La cyberinfidélité est aussi un problème croissant. Et non, ce n’est pas un terme marketing de plus. Cela se produit quand votre partenaire commence à texter et à appeler sans arrêt une autre femme ou homme. La plupart des relations extraconjugales commencent par de longues conversations, épiçant une vie de couple parfois monotone. Et après la discussion, on passe à l’acte avec des rendez-vous et plus encore si affinité. De nombreux acteurs et chanteurs célèbres ont été attrapés en train de faire de la cyberinfidélité.

Vous avez également le monde professionnel. Comme Whatsapp est difficile censurable, les employés l’utilisent souvent pour communiquer des informations confidentielles. On a un équilibre à trouver. Facebook veut en faire un outil publicitaire, mais comment garder le contrôle sur ses employés ? Il faudrait pirater Whatsapp pour lire leurs messages et intervenir si c’est nécessaire.

Pirater Whatsapp via les services en ligne

Avec la requête, « pirater Whatsapp », vous allez trouver des centaines de sites vous promettant de lire tous les messages d’un compte Whatsapp en entrant simplement son numéro. Pour vous, on s’est flagellé un peu et on a testé quelques-uns de ses services. Aucun ne marche ! C’est juste un moyen pour les spammeurs d’accéder à votre numéro et de vous inonder de publicités ou de vous pirater.

Il est très difficile de pirater Whatsapp à distance, car l’application a été conçue avec la sécurité à l’esprit. Officiellement, les messages ne sont jamais stockés sur les serveurs de Whatsapp ou de Facebook. Même si on a appris que ce cher Facebook fusionnait les Datacenters pour stocker les données de la messagerie sur ses propres serveurs.

Cela signifie que la seule manière de lire les messages Whatsapp est d’avoir accès à l’appareil. Mais là encore, c’est plus compliqué que prévu.

Un accès physique à l’appareil

Vous soupçonnez qu’un de vos enfants est victime de cyberharcèlement ou que votre épouse va voir ailleurs. La meilleure manière est de lire sur son téléphone. C’est tout bête, mais il n’y a pas d’authentification sur Whatsapp. Pas de nom d’utilisateur ou de mot de passe. Si vous avez le téléphone, alors connectez-vous et vous pourrez lire tous les messages sur son compte. Évidemment, si vous le faites en face de la personne, elle va apprécier moyennement.

Et cette technique est connue, donc les infidèles cachent les messages. Ils utilisent des codes ou le contact possède un nom quelconque, par exemple, « livreur » ou « réparateur ». Et l’inconvénient est que vous avez très peu de temps pour lire les messages. Si vous arrivez à le faire pendant un certain temps, alors vous pourrez découvrir le pot aux roses.

Dans le cas des employés, cela va être encore plus compliqué. Car déjà, vous aurez encore moins de temps, mais surtout, ce ne serait pas légal. À moins que ce soit un téléphone de fonction, fourni par l’entreprise. Dans ce cas, si c’est votre entreprise, vous pouvez faire ce que vous voulez avec incluant le logiciel espion comme Mspy, Flexispy et Hoverwatch.

Espionner via Whatsapp Web

WhatsApp Web est une interface web qui vous permet d’utiliser Whatsapp sur votre PC. Mais son utilisation est très limitée. Car vous devrez toujours avoir un accès physique au téléphone pour pirater Whatsapp de cette manière. Le problème est que Whatsapp Web n’est pas un service indépendant.

Il faut lancer Whatsapp sur son téléphone, scanner un code QR sur WhatsApp et ensuite, on peut l’utiliser. Donc, pour pirater Whatsapp, il faudrait que la messagerie soit lancée, qu’elle soit à proximité. Et que vous puissiez scanner le code QR si la personne s’absente un peu. On ne va pas dire que c’est impossible, mais il y a plusieurs conditions requises pour que ça marche.

Le logiciel espion, la meilleure solution pour pirater Whatsapp

On vous a décrit plusieurs méthodes artisanales pour pirater un compte Whatsapp. Et le mur de l’application semble être bien solide. Bon, on va sortir la masse et l’AK-47 avec le logiciel espion qui permet d’espionner Whatsapp en quelques clics. Les logiciels espions sont apparus il y a 4 ou 5 ans. Lancées d’abord par des firmes d’espionnage industriel, elles se sont démocratisées grâce aux éditeurs chinois. Petit rire jaune (sans jeu de mots), car on peut dire que les Chinois en connaissent un rayon sur les logiciels espions.

Ils ont commencé à proposer des solutions clés en main comme Mspy, Flexispy et Hoverwatch. Vous payez un abonnement mensuel et le logiciel espion vous donne accès à toutes les données sur le téléphone. Et attention, là, on ne plaisante plus. Vous pourrez pirater Whatsapp, mais aussi Messenger, Instagram, les mails, les SMS, la localisation géographique. Vous savez dans les films où l’espion peut cloner un téléphone et ensuite, vous pouvez voir tout ce qui se passe dessus ? Eh bien, un logiciel espion est encore bien mieux !

Comment marche le logiciel espion ?

Le logiciel espion est une petite application qui s’installe sur le téléphone de la cible. Donc oui, vous devrez avoir un accès physique au Smartphone. Mais cela ne pose pas de problème, car notre piratage de Whatsapp ne concerne que les épouses infidèles, la surveillance des enfants et des employés tête en l’air. Généralement, leurs téléphones vous appartiennent puisque vous avez contribué à les acheter.

Cela vous donne aussi une protection devant la loi. Car oui, l’espionnage n’est pas très bien vu, mais vu que c’est votre appareil, vous faites ce que vous faites avec. En termes de consentement, on est un peu borderline, mais je préfère dire que l’infidélité ou le cyberharcèlement sont bien pires.

Une fois que vous avez installé le logiciel espion comme celui de Mspy, Flexispy et Hoverwatch, vous aurez un tableau de bord sur votre compte sur le site de l’éditeur. Ce tableau de bord centralise toutes les données. Selon la configuration que vous avez choisie. Car quand vous commencez à espionner un téléphone, alors vous vous rendez compte à quel point ce petit bout de technologie contrôle nos vies.

L’espionnage de Whatsapp en un clic

Dans le cas de Whatsapp, vous avez accès à tous les messages et leurs contacts. Vous avez aussi la date et l’heure ainsi que les fichiers multimédias. Donc, vous verrez toutes les photos et les vidéos reçues par vos enfants ou votre partenaire. Selon l’éditeur du logiciel espion, vous pouvez aussi enregistrer les appels de Whatsapp.

Car oui, chaque utilisateur possède ses préférences. Certaines ne jurent que par le message tandis que d’autres n’utiliseront que des appels. L’abonnement aux logiciels espions comme Mspy, Flexispy et Hoverwatch varient selon la quantité de fonctionnalités. Même avec un abonnement Pro, vous pourrez tout faire. Les abonnements les plus chers incluent l’export des données. Et c’est très précieux dans le cas où on se retrouve dans une affaire judiciaire pour cyberharcèlement ou d’infidélité.

Piratage de Whatsapp avec Kali Linux et QRLJacking

On a déjà mentionné la puissance de Kali Linux sur notre guide pour pirater Messenger. C’est une distribution Linux qui est dédiée à la sécurité informatique et au Hacking éthique. Vous avez tous les outils pour devenir un pirate ou un bon hacker. C’est aussi une mine d’or pour sécuriser sa vie numérique puisqu’on connaitra toutes les faiblesses. Donc, Kali Linux intègre un outil appelé QRLJacking. Dans le cas du piratage via Whatsapp Web, on a mentionné les limites. Avec le QRLJacking, vous allez pirater la session de Whatsapp Web pour lire directement les messages. Comme beaucoup de choses en piratage, tout va se jouer avec le phishing et l’ingénierie sociale.

Tout d’abord, installez Kali Linux et QRLJacking. Ce dernier est disponible dans les paquets de la distribution, mais également sur Github. Donc oui, cette méthode de piratage nécessite des connaissances en informatique assez avancées. Vous lancez QRLJacking avec une commande python, généralement, python QrlJacker.py. L’utilitaire va se lancer et vous aurez une liste de choix. Parmi ces derniers, c’est Chat Applications qui nous intéresse.

Un bon Phishing sera nécessaire

Vous aurez une liste de messagerie et choisissez Whatsapp, en tapant son numéro sur la ligne de commande. Dès que vous tapez la commande, la page de Whatsapp Web va se lancer. Vous devrez ajouter aussi votre propre adresse IP à cette adresse pour que la page de Phishing se lance. Toute la subtilité sera que cette fausse page de QRCode ressemble exactement à celle de Whatsapp.

Ensuite, il faut que votre victime scanne le QR Code sur cette fausse page. Une fois qu’il le fait, vous pourrez lancer Whatsapp Web et vous aurez accès au compte Whatsapp de la victime. Oui, c’est plus compliqué, mais cela signifie que c’est une méthode qui permet de pirater Whatsapp à distance. À part bien sûr avec le logiciel espion de Mspy, Flexispy et Hoverwatch qui est bien plus facile.

En conclusion

Parmi toutes les méthodes pour pirater Whatsapp, l’utilisation d’un logiciel espion est la meilleure sur le marché. La technique avec QRLJacking peut marcher, mais cela nécessite des connaissances assez poussées et le résultat n’est pas toujours garanti.

L’infidélité est une véritable plaie, ne restez pas dans le doute. De même, ne laissez pas tomber vos enfants dans la spirale du cyberharcèlement. Installez un logiciel espion pour les surveiller et les protéger de la meilleure manière possible.

Sorry, comments are closed for this post.

Voici le meilleur Logiciel Espion de l'année 2018

Surveillez toutes les applications mobiles et PC avec l´abonnement premium de MSPY

Share This