Skype et ses risques pour votre Enfant

Smiling woman saying hello on a video call

Skype est l’un des réseaux sociaux les plus florissants depuis maintenant plusieurs années.

L’application offre beaucoup de fonctionnalités autour de la communication.

Les utilisateurs peuvent s’échanger des messages, des vidéos ou photos, ils peuvent également appeler n’importe qui, n’importe quand tant que cette personne est en ligne évidemment.

Des appels vidéo sont également possibles, et tout cela gratuitement.

Skype est donc un formidable moyen de communication, malheureusement, c’est sur une toile blanche que l’on remarque le plus les taches.

Notre vie privée est mise en danger. Divers problèmes mettent en danger notre vie privée, mais sur Skype, ces problèmes se multiplient. Le premier étant l’identité des contacts.

Les communément appelés ‘’ Stalkers ‘’ Sont des sortes de prédateurs en ligne qui collectent un maximum d’informations sur une personne, avant de l’ajouter sur Skype et d’échanger certains messages, photos, vidéos, appels, avec sa proie.

Les enfants sont les plus touches, et cette vulnérabilité de Skype quant aux prédateurs sexuels devrait réellement inquiéter les parents. Ces derniers peuvent opter pour l’un de nos logiciels de surveillance tels que Mspy, Flexispy et Hoverwatch.

En utilisant l’un de ces logiciels ci-dessus, vous pourrez surveiller en toute tranquillité les activités de votre enfant, connaître le nom, l’adresse, ainsi que le numéro de téléphone des personnes avec lesquelles votre enfant ou adolescent est en contact, et tout cela en quelques clics. C’est ce qui s’appelle : Skype Monitoring.

Vous, parent, devez impérativement instruire votre enfant sur les dangers qui grouillent sur internet. Il n’y a pas que des virus ou des sites pornographiques qui pourraient nuire à votre enfant.

Les prédateurs, les stalkers, et les cyberharceleurs sont également des menaces sérieuses. Une histoire d’une petite gamine de 12 ans, harcelée sexuellement sur Skype à coup de photos pornographiques par un pervers de 35 ans a fait le tour du web.

Aucun parent ne veut que sa petite fille soit victime de ce genre de choses, c’est pour cela qu’il faut trouver le juste milieu entre protéger son enfant et le surveillant, et la surprotection.

Le secret réside dans la non-violation de sa vie privée. Soyez présent au bon moment, sans surcouver votre adolescent. Laissez-le apprendre la notion de libre arbitre, mais tendez-lui toujours la main lorsqu’il réclame votre aide.

Et grâce aux logiciels de surveillance, votre bambin sera encore mieux protégé. Voici quelques derniers petits conseils pour terminer votre apprentissage de parent cool et attentif :

  1. Parlez à votre enfant. Devenez leur meilleur ami, soyez conciliant et compréhensif quant aux choses qu’il partage avec vous, surtout lorsqu’il s’agit de ses conversations avec ses amis, des étrangers qui essayent de le contacter et demandent/envoient des photos indécentes.
  2. Grâce au premier conseil, vous pourrez repérer quelles personnes votre enfant ne doit plus fréquenter et ainsi mettre un terme à tout cela, prémunir tout problème.
  3. Expliquez-leur les dangers du net, quels sites ils doivent ou ne doivent pas visiter, quels types de personnes ils doivent à tout prix éviter.

Pour résumé, les menaces en ligne sont partout, surtout sur les nouveaux types de messagerie instantanée. Voici un article sur le suicide et le cyberharcèlement, lisez-le attentivement, et agissez en conséquence.

Sorry, comments are closed for this post.

Voici le meilleur Logiciel Espion de l'année 2017

Surveillez toutes les applications mobiles et PC avec l´abonnement premium de MSPY

Share This