Les Prédateurs en ligne, protégez votre enfant dès maintenant

Une étude relate que les adolescents passent près de 9 heures par jour sur internet. Les enfants âgés entre 8 et 12 ans passent quant à eux environ 6 heures par jour.

Ce qui veut dire que nos enfants sont exposés aux dangers du web jour après jour. Avec l’expansion d’internet, et la facilité d’accès aux sites de réseaux sociaux pour une majorité d’enfants, le nombre de crimes sexuels et de prédateurs en ligne a également explosé.

Les médias sociaux ont souvent été en première page des journaux, souvent pour de mauvaises raisons comme les cyberharcèlements, les kidnappings et les homicides.

Maintenant, les médias sociaux sont devenus la plus grande plateforme pour les prédateurs.

Près de 82% des crimes sexuels en ligne ont été commis sur un réseau social où les prédateurs peuvent accéder aux informations personnelles des enfants et ainsi, les manipuler. Et c’est sans surprise que 75% des victimes sont des jeunes filles âgées de 13 à 15 ans.

Qui sont les prédateurs en ligne ?

Les prédateurs en ligne sont des adultes surfant sur le Net à la recherche de jeunes personnes, le plus souvent mineures, à des fins sexuelles ou abusives.

Ils utilisent internet, les médias sociaux et les technologies de communication pour localiser, repérer et victimiser les adolescents.

A concerned and cautious mother is looking at her daughter using her smart phone. She is watching closely at and teaching her daughter how to user her smart phone

Comment opère-t-il ?

Les prédateurs en ligne utilisent les salons de discussions, blogs, applications de rencontres, sites de réseaux sociaux, email, etcétéra.

Tout cela pour trouver leurs proies et devenir plus proche d’elles en connaissant leurs hobbies et passions sur leurs profils. Ils les séduisent avec un peu de flatterie, de courtoisie, d’attention, et parfois même des cadeaux.

D’abord, ils amadouent votre enfant et le font se sentir confortable. Progressivement, ils incluent du contenu sexuel dans la conversation et partagent des vidéos, photos sexuellement explicites, montrant le plus souvent des enfants impliqués dans des actes sexuels.

Juste pour convaincre votre enfant qu’une telle chose est acceptable. Une fois l’enfant tombé dans le panneau, ils commencent à les exploiter sexuellement.

Si l’enfant essaye de mettre fin à la communication, ils essayeront de le convaincre de continuer une relation platonique, lui faisant du chantage et les menaçants de tout raconter aux parents.

Quels sont les signes que votre enfant est en contact avec un prédateur ?

Voici les signes indiquant que votre enfant est manipulé par un prédateur en ligne :

Discussions évasives, changer de fenêtre lorsque les parents passent par-là :

Lorsqu’un enfant fait quelque chose de mal en connaissance de cause, il aura la manie d’être nerveux et de souvent switcher de fenêtres à la simple vu d’un parent ou membre de la famille.

Souvent, les adolescents aiment cacher quelques conversations avec leurs amis et vider leurs historiques de navigation, mais si un enfant a continuellement quelque à cacher, il pourrait bien avoir une relation inappropriée avec une personne peu fréquentable selon leurs parents.

Passer plus de temps devant un téléphone ou un ordinateur :

Bien évidemment, nous aimons tous passer un peu de temps sur internet, mais cet amour pour le web est plus prononcé chez nos adolescents.

Si votre enfant utilise très, voire trop, souvent internet, cela ne veut pas forcément dire qu’il est en contact avec un prédateur en ligne, mais cela augmente l’exposition de votre enfant à des personnes ou du contenu inappropriés.

Avoir des emails ou comptes de réseaux sociaux secondaires :

C’est important pour vous d’être au courant des comptes de réseaux sociaux ou emails de votre enfant. Ainsi, vous resterez à jour sur les activités de votre enfant et avec qui il ou elle discute.

Si votre enfant possède un compte email secondaire ou compte Facebook/Twitter qu’il ou elle ne veut pas partager avec vous, c’est un signe que quelque chose se trame et que votre enfant a quelque chose à cacher.

Recevoir des cadeaux d’expéditeurs inconnus :

Si votre reçoit des cadeaux de provenances inconnues, vous n’êtes malheureusement pas à jour avec les activités en ligne de votre enfant.

Vous devriez connaître qui a offert un bouquet de fleurs à votre fille et avec qui votre enfant discute. Parfois, les enfants sont timides pour parler de leur nouvel amour, mais c’est important pour leur sécurité que vous connaissiez toutes les personnes qu’ils rencontrent.

Les prédateurs en ligne manipulent les adolescents avec des cadeaux, de la flatterie et de l’affection envers eux. Ils essayent de mettre une glace entre les enfants et les parents avec comme intention de les convaincre de se rencontrer et de garder les choses secrètes.

C’est le moment le plus difficile pour les parents et les enfants. Les parents doivent être sûrs que leurs enfants ne sont pas impliqués dans de terribles activités et non pas être trop sévères.

Surveillez et protégez votre enfant à l’aide de nos excellents logiciels de contrôle parental : MspyFlexispy et Hoverwatch.

Comment protéger votre enfant des prédateurs en ligne ?

Que votre enfant soit en contact avec un prédateur sexuel ou pas, vous devez faire des démarches protectives pour assurer la sécurité de ce dernier.

Les étapes suivantes peuvent être utiles dans la protection de votre enfant contre les prédateurs sexuels en ligne :

Avoir une discussion sérieuse avec votre enfant :

La première des choses devrait être une discussion entre vous et votre enfant sur les risques potentiels d’internet. Discutez, mais surtout écoutez et posez des questions ouvertes à votre enfant à propos des prédateurs en ligne et avertissez-les contre les tactiques utilisées par ces tyrans.

Placer l’ordinateur dans un endroit visible :

Permettez à votre enfant d’accéder facilement et rapidement à l’ordinateur, mais faites attention de ne pas le placer dans la chambre de ce dernier. Faites également attention aux appareils connectés à internet.

Respectez les limitations d’âge :

Certains sites web et applications restreignent voire même interdisent aux moins de 13 ou de 18 ans, de les utiliser. Assurez-vous que votre enfant respecte les restrictions d’âge et n’utilise pas d’applications ou sites pour adultes.

Limitez les heures passées en ligne :

Limitez et surveillez le temps que votre adolescent passe sur son téléphone, ordinateur et internet. Plus il passera sa vie sur le web, plus il aura de malchance de faire face à un prédateur en ligne.

Consolidez votre relation :

 Soyez la personne avec laquelle votre enfant se sont le plus à l’aise. Demandez-lui comment s’est passée sa journée, quelles nouvelles choses a-t-il apprises, avec qui il a passé du temps.

Cela vous aidera à savoir si votre enfant a rencontré une personne dangereuse, en ligne ou dans la vie réelle. Prenez ainsi des mesures défensives pour assurer sa sécurité.

Utilisez nos logiciels de contrôle parental :

 Avec des logiciels de surveillance pour téléphone et ordinateur, les parents peuvent garder un œil sur les activités de leurs enfants sur internet.

Avec Mspy, Flexispy, ainsi que Hoverwatch, les parents ont la possibilité de lire les conversations, écouter les appels entrants ou sortants de leurs enfants, consulter l’historique de navigation, découvrir les photos et vidéos stockées dans les disques durs de leurs enfants.

La géolocalisation GPS vous aidera également à localiser votre enfant et recevoir une notification lorsqu’il pénètre dans une zone que vous aurez marquée comme dangereuse ou interdite.

La meilleure fonctionnalité avec ces applications est le fait de surveiller pratiquement tout ce que votre enfant fait sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, WhatsApp, Viber, Line et même les applications un peu dangereuses comme Tinder ou Kik.

Vous pourrez suivre les emails reçus et envoyés, ainsi que leurs mots de passe et identifiants.

Sorry, comments are closed for this post.

Voici le meilleur Logiciel Espion de l'année 2017

Surveillez toutes les applications mobiles et PC avec l´abonnement premium de MSPY

Share This